Faire attention au traitement de canal

Publié novembre 6, 2012 par zetadentalfr

Le traitement de canal est parfois le seul moyen de sauver une dent vouée à l’extraction.

Lorsqu’une carie dentaire a atteint la pulpe où est logé le nerf, le dentiste doit procéder à soigner la dent par un traitement de canal afin de prévenir une infection bactérienne. Dès que les bactéries ont pénétré dans la pulpe, la dent doit être dévitalisée.

Une dent ayant eu un traitement de canal devient fragilisée, et risque plus de casser. Il est conseillé de restaurer une telle dent par une couronne ou au moins par un pivot dentaire pour lui donner de la solidité.

Circonstances où on a besoin d’un traitement de canal

A. carie profonde qui a atteint la pulpe dentaire où se trouve le nerf
B. dent brisée qu’une obturation ne suffit pas à restaurer
C. pulpe irritée par un traumatisme
D. restauration très importante
E. dent qui nécessite une couronne, mais qui requiert le support additionnel d’un pivot

Il est possible que dans de telles conditions, le patient développe de la douleur ou une infection dentaire (abcès). Le traitement de canal permettra au patient de garder sa dent tout en éliminant l’inconfort, la douleur ou l’enflure liés à cette dent. Il permettra également de préserver la fonction masticatoire optimale et l’esthétique dentaire.

Le traitement peut être effectué par votre dentiste ou un endodontiste, spécialisé dans le traitement de la pulpe dentaire. Il ou elle va d’abord anesthésier votre bouche et installer une digue pour empêcher les bactéries de votre salive d’entrer dans la dent. Puis, il pratique une incision dans la dent pour atteindre la chambre pulpaire et le système radiculaire. Il y a d’un à quatre canaux (ou plus) dans la racine d’une dent, selon sa fonction. Par le trou, le dentiste ou endodontiste extrait les tissus morts ou infectés et nettoie la chambre et les canaux. Ceci est fait à la main ou avec un instrument motorisé.

Etapes de préparation d’un traitement de canal

A. Réalisation de l’anesthésie locale par le dentiste.
B. Élimination de la carie et des tissus vivants à l’intérieur de la dent (pulpe dentaire).
C. Nettoyage de l’intérieur de cette dent par une action mécanique : grattage de la surface intérieure des canaux pulpaires (à l’aide de limes endodontiques manuelles ou mécaniques), associée à une action chimique : irrigation avec un désinfectant.
D. Réalisation de l’obturation canalaire, c’est-à-dire le remplissage permanent des canaux de la dent. Le matériau utilisé est le plus souvent la gutta-percha chauffée (polymère isolant et très biocompatible) liée aux avec un ciment canalaire.
E. Mise en place d’un pivot dentaire et restauration de la dent soit par une obturation ou par une couronne. Certains dentistes préfèrent ne pas utiliser de pivot.

Plus d’information, voir sur http://www.zeta-dental.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :